Michael Bechler

5 avril 2010

L'iPad: un nouveau modèle économique pour les blogueurs et la presse !

L’effervescence engendrée par l’iPad vient seulement de démarrer. Ont réapparus les débats habituels avec d’un côté ceux qui y voient une révolution et les autres qui crient au scandale parce qu’il manque le Flash ou une webcam. Pourtant il y a une industrie qui se frotte aujourd’hui les mains, c’est l’industrie du livre et surtout la presse papier, qui voit en cette petite tablette, le modèle économique qu’ils n’ont pas su inventer (eh oui, ça nous rappelle l’industrie du disque, qui par contre, elle ne s’est toujours pas remise en question…).

 

Démonstration de l’appli de Wired

 

 

Depuis que j’ai bien compris l’enjeu et la vraie révolution que va nous apporter ce nouveau genre de terminal (forcément tous les autres fabricants vont se lancer corps et âme dans la course, Sony, Google, Toshiba, Samsung… en bons suiveurs ;-), une question me taraude. Et, j’ai beau chercher sur le net, il me semble que personne n’ait vraiment abordé la question de ce point de vue. Ok, les grands journaux vont nous sortir leur version iPad, avec l’abonnement qui va bien avec. Ceux qui ont vu la version iPad du magazine Wired, ont entraperçu l’énorme potentiel qu’il représente. Pour créer ce type de journaux il semble inévitable de passer par le SDK fournis par Apple.

 

Mais, comment ces journaux sont-ils fabriqués au quotidien? Comment Apple se rémunère-t-elle ? Apple va-t-elle laisser passer la fabuleuse manne que va représenter d’ici peu les abonnements aux journaux ? Et puis si on veut créer son journal, faut-il systématiquement passer par le SDK, créer sa propre application et ensuite y intégrer des fonctions de mises à jours ? 

 

Je n’ai certainement pas encore assez cherché, mais je vous laisse imaginer le chainon manquant de tout ce merveilleux microcosme: un logiciel de PAO permettant de publier son journal, sa revue, son propre magazine, sa lettre d’information, voire son blog, au format iPad (et suivants…) Imaginez un logiciel tel que Pages, Indesign, XPress (ça existe encore ?), qui permette, en plus de monter son journal dans le nouveau format (que dis-je, les deux formats horizontal et vertical) de créer des interactions sympas, des transitions éblouissantes, d’y insérer des vidéos, des contenus interactifs, etc… La fonction suprême serait, tout comme on publie un podcast vers iTunes, qu’on puisse proposer son journal en ligne, et la possibilité de s’y abonner. Imaginez le nombre de journaux qui n’ont jamais vu le jour en kiosque parce trop couteux a réaliser (bon j’imagine aussi le nombre de canards foireux que certains seraient capables de nous inventer). Il existe des milliers de petits feuillets uniquement disponibles sur abonnement, complètement inconnus du grand nombre, qui n’intéressent d’ailleurs surement pas tant de monde, mais qui finalement pourrait trouver leur public s’ils avaient une plateforme universelle d’échanges, et une visibilité suffisamment importante.

 

Et si l’iPad devenait le modèle économique tant recherché par nos blogueurs influents ??? Imaginez qu’en fait, notre cher Eric Dupin nous créé sa fanzine Presse-Citron au format iPad, et qu’on puisse s’y abonner (à un tarif compétitif, hein Eric ;-). Fini les Adsense, les régies pubs, les billets sponsos… un vrai magazine, réinventé, remis en page, téléchargeable, ou bien, mieux, une revue de presse dans laquelle vos meilleurs blogueurs se réunissent pour créer leur propre journal. J’imagine déjà certains d’entre vous se turlupiner le cerveau, imaginer les possibilités offertes, de la revue locale au magazine ultra spécialisé, du journal de l’école au rapport annuel de la PME du coin.

 

Alors, voilà, je lance un appel solennel, et je suis sérieux ! Si quelqu’un sait comment on peut faire aisément un journal compatible iPad, et si Apple a prévu un système simplifié de soumission des créations dans son Appstore, ça m’intéresse. Et sinon, pourquoi ne pas lancer un projet de création d’une telle application ? Je suis sûr qu’il y a un super modèle à imaginer, non ? J’attends vos suggestions !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *