admin
31/10/2011

La grande polémique: faut-il oui ou non envoyer des DM ?

Je recentre ici le débat en allant plus loin que le simple fait de faire du « DM automatique », qui je l’avoue est assez pitoyable la plupart du temps, vu le manque d’imagination manifeste: « Bonjour, merci pour le follow, que puis-je faire pour vous ? » On l’a déjà tellement vu que ça devient rasant. Non, je ne parle pas de remercier à chaque fois qu’on a un nouveau follower, je rejoins d’ailleurs sur le sujet Manoz (http://www.manoz.fr/blog/sondage-les-dm-automatiques-oui-ou-non/ ), Gregory (http://gregorypouy.blogs.com/marketing/2010/08/la-fausse-bonne-idée-le-dm-automatique-sur-twitter.html) et CorporatementV (http://www.corporatementvotre.com/blog/twitter-et-ses-automatiques-dm/) qui se sont déjà largement étendu sur le sujet. Je veux ici parler du fait d’envoyer de temps en temps un DM à l’ensemble de ses followers pour leur annoncer un truc important, un peu comme vous le feriez avec une newsletter.

 
En fait, je donnais récemment une conférence au Web2Connect, évènement assez important dans notre métier et l’occasion pour moi de dévoiler de manière étendue le résultat de plusieurs années de travail acharné. J’ai un peu plus de 1500 followers, je suis donc forcément parti en quête d’un outil me permettant ponctuellement d’envoyer un DM à tout ce petit monde, qui me fait l’honneur de lire mes tweeds régulièrement, malgré le peu d’infos capitales que mon fil dispense… J’en suis forcément arrivé a tester Socialomate, puisque Jeff Ruiz, l’organisateur du Web2Connect est aussi le patron de Poweron qui public cette solution. J’y ai découvert, en plus de la fonction que je recherchais, le principe des « scénarios d’engagement ». J’ai compris comment faisaient certains pour me spammer régulièrement de DM plus ou moins mal personnalisés. Je ne passe pas mon temps à défollower systématiquement les DMers fous, comme je ne me désinscrit pas de tous les sites qui m’envois des pubs par email ou par fax. Je sais, y’en a qui passe leur temps a insulter et a menacer tous ceux qui leur envois des mails non sollicités, des fax, des courriers parfois et même… des coups de fils ! Je ne le fais pas pour deux raisons, ça me prendrais plus de temps que de supprimer ce qui ne m’intéresses pas, et parce que j’aime bien voir ce qui se fait de bon et de mauvais (déformation professionnelle). Alors qu’en est-il ? J’ai donc testé l’outil de Jeff, en envoyant quelques jours avant mon intervention un Dm à tous mes followers en disant un truc du genre: « je donnes une conf le 22 au #w2c11 sur le thème …. tu y seras ? » J’ai été impressionné par le nombre de personnes y répondant, en s’excusant de ne pas pouvoir y venir, ou en me demandant de leur envoyer la conf au retour, ou en me souhaitant bonne chance, ou en me confirmant qu’elles viendraient et seraient heureuses de me rencontrer. J’ai pris le soin de répondre personnellement à chacun (enfin j’espère). La promesse de Jeff sur « l’engagement » était vérifiée. Une semaine après la conf, je me suis dit que j’allais utiliser le même procédé pour faire suivre la vidéo de la conférence, réclamée par pas mal de monde n’ayant pas pu assister à l’évènement. Voici mon 2e message: « Comme promis voici la vidéo et les slides de ma conf donné le 22.10 au Web2Connect http://t.co/THwN5rz j’attends tes questions ! » Toujours plein de remerciements, mais aussi des tweeds un peu plus désagréables genre: « je hais les DM auto, unfollow direct »… ce qui t’empêche du coup de répondre de manière personnalisée. J’ai aussi eu des tweeds plus sympas me sermonnant sur le bien et le mal du DM auto, etc… Bon quand on fait les comptes, sur 1500 DM envoyés, j’ai du avoir 20 unfollow, une cinquantaine de remerciements et plusieurs vraies conversations intéressantes engagées.
 
J’estime donc que l’expérience a été enrichissante, même si j’ai été « puni » par certains 😉 Mais à tout bien réfléchir, je pense que finalement, quand on suit quelqu’un c’est pour ces infos, pas pour son « klout », et ce qu’elles soient en DM ou en public, et les extrémistes qui défollow par principe, je ne pense pas qu’ils soient vraiment lecteurs de mes tweets, parce que les 2 infos que j’ai balancé, sont surement celles qui me caractérisent le plus, c’est pour cette raison que je les ai envoyé en DM. Et comme je ne fais pas parti de ceux qui jouent la course aux followers, tant pis si j’en perds certains, les discussions engagées compensent largement les pertes.
 
Je pense que le débat n’est pas clos, je persiste à dire que le DM automatisés sans saveur ne servent à rien sinon à rendre méfiant, il faut se creuser les méninges pour créer un scénario d’engagement intelligent, qui va permettre d’identifier parmi ses followers ceux qui sont VRAIMENT intéressés par ce que vous dites, et pas juste pour un follow back. Je tenais à donner cette explication claire sur le sujet, je préfère 100 fois recevoir un DM de quelqu’un que de voir ma TM floodée par des dizaines de messages à la suite. L’automatisation, si elle est bien utilisée peut être extrêmement intéressante, ne serais-ce que pour éviter à certains qui font tous leurs tweets en même temps parce qu’ils n’ont pas vu qu’il existe des outils pour diffuser.
 
Si maintenant vous voulez voir comment ça marche, je rebondis en vous invitant à voir la présentation que Jean-François a récemment fait de Socialomate et autres outils sur WebagooTV.
 
Profitez des commentaires, il y a plus de place que les 140 caractères de Twitter, mais si vous faites parti des « indignés DM » évitez les litanies non argumentées, soyez constructifs, tous les avis m’intéressent du moment que l’argumentation est intelligente !
 
 
 
Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *