admin
02/09/2009

Si j'étais… président des USA

J’aime bien le jeu du « si j’étais… » ne serais-ce que pour l’empathie que suscite cette démarche. Je me suis décidé à essayer de lancer une petite chronique « si j’étais », qui me permettra sans doute de parler de tout et n’importe quoi, mais surtout de réagir aux sujets qui m’interpellent dans l’actu ou dans mes investigations sur la plaweb.

Mon premier billet sur le sujet sera un truc pas du tout d’actualité, mais une vieille chronique que je m’étais amusée à écrire, sans jamais la faire lire à personne. Je me suis dit que ce serait une bonne mise en bouche et surtout un bon moyen de voir les réactions des éventuels lecteurs (toi, oui toi qui lis cette phrase, tu es concerné et je t’invites à réagir !)

Si j’étais Président des USA

Aïe, tout de suite le poste le plus important de la planète a en croire l’opinion générale… Mais c’est vrai pourquoi ne pas tout de suite s’attaquer au sommet, histoire de définir le pire du pire. Oui parce que disons le franchement qui peut encore croire qu’avec toute la fougue qui le motive à se lancer dans la bataille pour ce poste, un homme fait de chair et de sang puisse endosser une telle responsabilité ?

Imaginez quand même l’enjeu, vous avez entre vos mains le sort de millions de concitoyens qui ont pour la plus grande partie voté pour vous. Ils ont mis tous leurs espoirs dans l’image que vous avez réussi à donner lors d’une campagne publicitaire gigantesque; parce que oui, une campagne électorale  n’est rien d’autre qu’une campagne de pub… les gens ne votent pas pour quelqu’un qu’ils connaissent, ils votent pour celui qui présente le mieux, qui parle le mieux, qui se défend le mieux et surtout, celui qui dit au plus grand nombre ce qu’ils veulent entendre ! Quand on vend de la lessive on fait pareil… visuellement on fait mieux que le concurrent, on argumente sur les avantages, mais on ne se fera malheureusement une idée de la lessive que quand on l’aura essayée ! Imaginez que vous deviez acheter de la lessive pour les 5 prochaines années et que votre gamin y soit allergique ! 

Bon partons de ce postulat: Voilà, je suis le Président le plus puissant de notre époque moderne et j’ai entre mes mains le destin des miens mais aussi pour une grande partie celui de milliards d’autres. Je détiens la puissance de feu la plus colossale jamais octroyée à un seul homme. Je peux captiver tous les médias du monde sur un simple communiqué de presse. Je peux déstabiliser un gouvernement avec mes services secrets. J’ai accès à des informations de l’Histoire que seuls quelques hommes ont eu le droit avant moi de connaître (ça c’est un bon vieux fantasme ;-). J’ai des milliers d’hommes et de femmes prêt à mourir pour me sauver la vie ou sur ma simple demande…

Quel homme sain d’esprit peut raisonnablement détenir un tel pouvoir entre ses mains. Qui d’entre nous n’a jamais « pêté un cable », voulu baisser les bras face à une difficulté, qui ne s’est jamais senti vulnérable face à la tentation, qui n’a jamais dissimulé un acte répréhensible, qui n’a jamais favorisé un ami ou menti sur un sujet semble-t-il anodin, qui n’a jamais eu envie de tuer SuperConnard ?

Alors bien sûr, un Président n’est pas tout seul, il est entouré de milliers de conseillers, il peut se confier aux grands penseurs de ce monde, il peut s’entourer des meilleurs de chaque domaines.

Alors franchement, si j’étais Président des Etats-Unis, je pense que je consacrerais mon temps à chercher tous les hommes et les femmes capables de conseiller et de faire les meilleurs choix. Je lancerais de multiples recherches pour trouver ceux qui s’avéreraient le plus capable pour assumer toutes les tâches qui incombent à la direction d’un pays. Tout homme compétent arrive à un moment à la limite de ses compétences, encore doit-il être suffisamment humble pour s’en rendre compte. Le grand problème de l’Homme, c’est que rares sont ceux qui reconnaissent le moment où il est préférable qu’ils passent le flambeau à plus compétent. Finalement ne serait-on pas TOUS des incompétents sans vouloir en accepter l’évidence ?

Non, finalement je suis consciemment incompétent… je ne serais jamais Président des USA, navré de vous décevoir 😉

Petit rappel de l’histoire des Présidents des Etats-Unis, il manque juste le dernier…

 

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *