Michael Bechler
07/05/2020

Entretien avec l’écrivain Martial Debriffe sur la transformation digitale du monde de l’édition

Livre TGV en realite augmentée

Le livre sur l’histoire du TGV avec des contenus en réalité augmentée avec la technologie wow.ink

Je me souviens encore bien de notre première rencontre avec Martial. C’était à Strasbourg dans nos anciens bureaux, à The Connecting Place. Et côté connexion, faut dire qu’elle a été intense. Martial est venu ce jour-là avec l’éditeur du livre sur l’histoire du TGV, avec qui quelques mois auparavant nous avions discuté « transformation digitale ». C’est ainsi que nous nous sommes plongé dans l’aventure de la Réalité Augmentée. La SNCF cherchait un moyen de faire évoluer l’ouvrage grâce au digital, mais sans devoir réimprimer et redonner le même livre aux mêmes personnes. J’ai d’abord été mission pour imaginer des solutions au travers d’un cahier de tendances, histoire de ne pas passer à côté d’une innovation dans le domaine. De toutes les solutions, la Réalité Augmentée semblait la plus accessible et la plus ouverte en matière d’évolutions futures.

Nous avons planché avec mes équipes sur la faisabilité d’un tel projet avec toujours le même mojo: est-ce que cette problématique est partagée par d’autres, et si oui, comment la résoudre de manière presque universelle ? Le tout, bien sûr, en mode startup: MVP (Produit Minimum Viable), prototype, choix des technologies de reconnaissance d’image, intégration et surtout, simplicité d’utilisation. Nous avons sorti une première version qui a tout de suite fait des adeptes, ce qui nous a encourager à interroger d’autres secteurs d’activité et de déterminer le niveau d’intérêt par branche. C’est ainsi que nous avons équipé un parc animalier, plusieurs éditeurs, des vignerons, un fabricant textile, un voyagiste, etc… Oui le besoin est réel, et couvre un vrai manque, dont seul le QRCode a tenté de palier maladroitement.

Le véritable enjeu : faire sauter la barrière technique !

La Réalité Augmentée est une technologie déjà largement développée, mais quand nous avons attaqué ce marché, nous nous sommes rendus compte, qu’une fois de plus, la véritable barrière à l’entrée était la difficulté de la mettre en oeuvre. Combien d’agences nous ont dit avoir déjà tenté de percer le marché, mais qu’au vu des efforts techniques à déployer, ils réservaient cette technologie aux grands comptes, et pour des occasions exceptionnels.

Voilà le véritable enjeu : faire sauter cette barrière technique, rendre l’ajout de contenus augmentés tellement simple que la seule difficulté serait de savoir quoi mettre comme contenus. Je donne souvent l’exemple de Facebook, qui s’est généralisé très rapidement auprès des petites entreprises, juste parce qu’ajouter un contenu ne prends que quelques secondes. Le vrai problème sur Facebook n’est surement pas de comment techniquement envoyer une photo ou une vidéo, mais bien, quelle vidéo, quelle photo pour rendre la publication utile, intéressante, engageante.

Wow.ink : Un gestionnaire de contenus augmentés:

Vous connaissez WordPress, WIX et autres CMS (Content Management System – Système de Gestion de Contenus) du marché ? Eh bien, l’ambition avec notre outil, c’était de créer le premier Système de Gestion de Contenus Augmentés, simple d’utilisation, capable de faire voler en éclat la barrière technique empêchant jusqu’ici tous ceux qui en rêvaient. Après plusieurs versions, passées entre les mains de plusieurs typologies d’utilisateurs, je peux vraiment dire que le challenge a été relevé avec brio par notre équipe, aussi bien en terme d’expérience utilisateur, d’intégration et de choix technologique.

La transformation digitale des éditeurs et des écrivains:

Nous avons eu de nombreuses discussions, Martial et moi, nous avons travaillé sur diverses pistes de réflexions, avec systématiquement l’utilisateur comme baromètre. Quand vous devez choisir un roman sur chez votre libraire, vous lisez le résumé à l’arrière ? Imaginez maintenant que ce soit l’auteur qui vous donne envie de le lire ! Vous avez fini un livre historique et vous voulez en savoir davantage ? Vous allez peut-être faire des recherches sur Internet, pour avoir des infos complémentaires… imaginez maintenant qu’au fil des pages, ce soit l’auteur qui vous évoque ses recherches, vous montre comment il a travaillé le sujet, vous dévoile les coulisses de son écriture, le cadre dans lequel il a écrit, son inspiration… Vous ne serez pas pollué par les nombreux contenus que vous auriez trouvé sur le web, c’est l’auteur lui-même qui vous donne les informations contextuelles. Bref, vous l’aurez compris, il n’y a pas de limites à enrichir les pages d’un livre, quel qu’il soit ! Histoire, gastronomie, voyage, romans, bandes dessinées, etc… l’info est directement associée au support, elle peut même être exclusive et évolutive, les contenus pouvant être changés ou compléter n’importe quand, en quelques secondes.

 
« Avec la réalité Augmentée, le livre continu d’évoluer et ne meurt jamais ! » conclue Martial Debriffe
 

Si le sujet vous intéresse, voici la discussion que j’ai enregistrée avec Martial ces derniers jours, profitant du confinement pour le coincer presque une heure ! Il y parle de la sortie du livre caritatif  « A nos héros du quotidien, merci ! » le premier livre des Editions du Signe bénéficiant de cette nouvelle technologie.

 

 

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
20 + 23 =